Je prépare mon Grand Oral

Sujet-Question 1 - Sujet-Question 2

Lors du Grand Oral je présente une « question » en lien avec un ou plusieurs sujets abordés en enseignement de spécialité (cela peut être une seule spécialité mais également les deux).

Le jury évalue tout au long des trois temps du Grand Oral :

  • la qualité de la prise de parole : est-ce que l’exposé est clair, audible, fluide, structuré ?
  • la qualité des connaissances : est-ce que les connaissances sont justes, précises, en lien avec le sujet, approfondies par rapport au cours ?
  • la qualité de l’argumentation : est-ce que des exemples, des démonstrations sont apportés ? Est-ce que je peux faire preuve de nuance, d’esprit critique ?

Démarche

  1. Je choisis une thématique du programme qui m’intéresse ou qui est en lien avec une (ou plusieurs) question(s) que je me pose déjà.
  2. Je me pose quelques questions : qu’est-ce que je veux démonter, expliquer ? Quels sont les premiers arguments que je connais déjà ou que je dois rechercher ?
  3. Je me mets à la place d’une personne qui ne comprend pas ou qui n’est pas d’accord : quels nouveaux arguments seraient meilleurs ou plus convaincants ?
  4. Je propose ici une première tentative de sujet :

Votre première tentative de sujet

Démarche

  1. J’écris pêle-mêle des mots-clés en lien avec mon sujet.
  2. J’entoure avec une couleur les mots qui correspondent à une idée à défendre puis avec une autre couleur les mots qui sont des arguments, des exemples.
  3. Avec des flèches, des traits je fais des liens entre les idées et les arguments. Si des idées n’ont pas d’arguments, il faudra faire des recherches.

Démarche

C’est la règle : mon sujet doit être en lien avec une ou plusieurs thématiques abordées dans l’un ou l’autre des enseignements de spécialité suivis.

La première chose à faire est certainement d’aller regarder ce qui a été fait en classe :

  • pour se remettre au point sur le sujet ;
  • pour découvrir ce qu’il reste à approfondir réellement pour le Grand Oral.

J’indique ici de manière concise les parties de cours en lien avec mon sujet (juste des titres, des mots-clés) pour y revenir plus rapidement par la suite.

Démarche

Il faut approfondir le sujet par rapport à ce qui a pu être fait en classe.

Des recherches personnelles seront donc incontournables : pour trouver des idées, des exemples ou arguments.

Encore faut-il les retrouver et être en mesure de vérifier les sources.

Les grandes idées Les exemples, les arguments Source
Idée 1 :
Idée 2 :
Idée 3 :

Le tableau se limite volontairement à 2-3 grandes idées à développer lors de la présentation orale : 5 minutes de parole en continu ce n’est pas si long.

Il peut y avoir davantage d’arguments qui peuvent être utiles lors des questions du jury même s’ils n’ont pas été exposés dans la première partie de l’oral !

Démarche

A ce stade je dois avoir une première formulation du sujet, 2-3 grandes idées clés et un ensemble d’exemples, d’arguments.

Il faut commencer à construire l’intervention orale en la structurant.

Ci-dessous quelques questions à se poser.

  • Mon exposé est-il structuré ? (introduction et problématique, développement, conclusion)
  • Mes arguments sont-ils fiables ? (question de la source)
  • Est-ce que je maîtrise les connaissances apportées par ce sujet ? (Maîtriser n’est pas tout savoir, mais approfondir une question demande d’en connaitre les principaux éléments) Est-ce que je peux porter un regard critique sur la question ? (éventuellement des limites peuvent être apportées)

Mon premier plan (surtout ne pas oublier que tout tient en 5 minutes !)

Plan Contenu
Introduction Titre de ma question, de mon sujet :

Problématique (la question que je veux traiter, dont je vais tenter une réponse)

Développement Grande idée n°1 : 2-3 exemples ou arguments

Grande idée n°2 : 2-3 exemples ou arguments

Conclusion Réponse à la question

Démarche

Un oral, cela ne se prépare pas qu’à l’écrit (ou en silence dans sa tête).

Le mieux reste de s’enregistrer pour découvrir ses qualités, ses points faibles et... progresser.

Le grand oral se passera sans possibilité de lire ses notes, alors autant s’entraîner dans ce sens.

  1. Avoir un chronomètre.
  2. Reprendre le tableau précédent « mon premier plan ».
  3. « Jouer dans sa tête » la présentation en 5 minutes du début à la fin, autant de fois que nécessaire pour approcher la bonne durée (Cela permet de voir si on est vraiment trop court ou trop long)
  4. S’enregistrer (audio et/ou vidéo) puis s’autoévaluer en s’aidant des indicateurs ci-dessous
Indicateurs Questions pour s'autoévaluer
Qualité de l’expression orale Clarté, audibilité : suis-je clair ?
Fluidité de l’expression, débit de la parole : est-ce que je parle trop lentement ou trop rapidement ?
Richesse du vocabulaire – Lexique – Niveau de langue. Ai-je un langage soutenu, familier ?
Posture Distance par rapport à l’écrit. Est-ce que j’ai eu besoin de regarder mes notes ?
Captation de l’auditoire : respirations, modulation de la voix, regards...

L’épreuve se fait devant un jury. Il ne faut donc pas hésiter à s’entraîner à ce type d’exercice avec un(e) camarade de confiance : c’est d’ailleurs plus facile pour évaluer l’aspect « convaincant » de notre prestation (Captation de l’auditoire : respirations, modulation de la voix, regards...).

Positif A améliorer
Clarté, audibilité
Fluidité de l’expression, débit de la parole
Richesse du vocabulaire, niveau de langue
Distance par rapport à l’écrit

Attention ! - Cette partie du Grand oral a été supprimée pour la session 2024
|→ Néanmoins, elle peut vous être utile pour argumenter le choix de votre sujet.

Démarche

Lors de l’oral les 5 dernières minutes auront pour sujet d’interroger le candidat sur son parcours, ses choix de spécialités, ses choix d’orientation, etc.

Il ne s’agit pas de juger ces choix !

Le jury n’est pas là pour savoir si vous avez effectué des choix judicieux de spécialité ou bien pour savoir si vos choix post-bac sont cohérents ou non.

C’est toujours vos compétences à l’oral qui sont évaluées et rien d’autre (voir le point « Sur quoi je suis évalué ? »).

En revanche il faut être en mesure de justifier certains éléments de votre parcours et que vous n’êtes pas là « par hasard »

Petit pense-bête utile pour aborder cette partie de l’épreuve.

  • Des disciplines qui vous plaisent.
  • Des secteurs d’activité qui vous plaisent.
  • Comment me suis-je renseigné(e) sur les formations post-bac ?
  • Ce que j’aimerai bien faire, et pourquoi.
  • Est-ce que vous avez déjà fait un ou plusieurs stages ? Qu’est-ce que cela vous a apporté ?
  • Quels métiers ou secteurs d’activités sont en rapport avec votre sujet d’oral ? A quel type d'étude correspondent-ils ?
  • Autres...

Démarche

Juste avant de passer devant le jury, une fois que celui-ci aura choisi un des deux sujets que vous avez travaillé, vous aurez un temps de 20 minutes pour vous préparer.

Vous savez maintenant sur lequel des deux sujets vous serez interrogé, il faudra « oublier l’autre » pour ne pas être perturbé.

Vous disposerez de quoi écrire sur une feuille.

Comment utiliser efficacement ce temps ?

En remettant en place la structuration et les idées-clés.

  1. Recopier le titre de votre sujet – Le lire une fois.
  2. Recopier sous forme de tableau ou d’arbre à idée la partie « j’affine mon sujet » de façon à bien reposer les 2- 3 idées-clés et les arguments principaux sous forme de mots clés.
  3. Mémoriser une dernière fois :
    • « idée clé 1 », « j’ai trois arguments », « argument 1 :... », « argument 2... » et « argument 3 : ... »
    • « idée clé 2 », « j’ai deux arguments », « argument 1 :... » et « argument 2... »

Ainsi, pendant l’oral vous suivrez la structure prévue tout en restant « fluide » sans donner l’impression de réciter.

Si vous oubliez quelques détails ne paniquez pas : vous seul le savez.

Recopiez ici le brouillon tel que vous pourriez le reproduire le jour de l’épreuve.

A chaque étape de la préparation de l’oral vous aurez des questions à poser à des experts.

Indiquez ici toutes questions que vous souhaitez poser à vos enseignants au moment où elles viennent pour ne pas oublier de la poser le moment venu.

Ces questions peuvent être très diverses et concerner :

  • un point de connaissance issu de vos recherches que vous ne comprenez pas ;
  • vous hésitez sur la fiabilité d’un argument ;
  • etc.

Durant toute la préparation à l’oral je vais penser à des choses dans le désordre :

  • penser à ceci, penser à cela...
  • ne pas oublier de...
  • appeler telle personne...
  • se renseigner sur...

Cette page est faite pour cela (car la mémoire est traitre).

Mots-clés
Fiche outil - Carnet de bord - Suivi des élèves

Sommaire

  • Brique 1 : une page de garde - p.4
  • Brique 2 : les thématiques du programme et des enjeux possibles - p.5
  • Brique 3 : construction du sujet 6
  • Brique 4 : construction du sujet et de l’argumentation - p.7
  • Brique 5 : trace de mes recherches - p.9
  • Brique 6 : je m’entraine à l’oral et je m’évalue - p.10
  • Brique 7 : je fais le point après un passage à l’oral - p.12

|→ Télécharger le carnet de bord pour vous aider dans la construction des sujets-questions du Grand Oral.

Informations mises à jour pour la rentrée 2023-2024

Je prépare mon Grand Oral